1

Découvrez notre offre en vous promenant sur le site
ou laissez-vous guider par notre aide au choix.

2

Personnalisez les produits qui vous plaisent dans notre configurateur et ajoutez-les à votre liste d'envie. 

3

Commandez en ligne ou venez nous rencontrer en magasin.
Nous établirons votre ADN du Sommeil® et vous aiderons à valider vos choix.

Chez mon lit et moi, pas de surprise : les prix en magasin sont les mêmes que sur le web !

Journée du sommeil

Dormir seul ou pas : quel impact sur notre sommeil ?

 

L’Institut National du Sommeil et de la Vigilance a travaillé, comme chaque année, sur une thématique liée au sommeil dans le cadre de la 17e Journée du Sommeil qui se déroulait le 17 mars 2017 : Dormir seul ou pas : quel impact sur notre sommeil ?

Suite à une étude réalisée par OpinionWay, sur un échantillon de 1 001 personnes entre 18 et 65 ans, on en sait plus sur le sommeil des Français et leurs habitudes. 

Mon lit et moi vous a fait une sélection des éléments les plus intéressants et les plus représentatifs pour vous donner une idée des conditions optimales pour un sommeil réparateur :

1- Le sommeil en général

On dort en moyenne 7h07 en semaine et 8h04 le week-end, ce qui en soit, ne fait pas une grande différence.

54% des Français jugent que leur temps de sommeil est insuffisant. Ce pourcentage est principalement  représenté par les femmes, les 45-54 ans et les ronfleurs réguliers.  

Nous avons besoin, en moyenne, d’une vingtaine de minutes pour nous endormir. Le temps d’endormissement est plus long chez les femmes (environ 6 min).

Les Français ont un peu de mal à se lever que ce soit en semaine ou le weekend : en moyenne, près de 25 à 40 minutes s’écoulent entre le réveil et le lever définitif (27 minutes la semaine, et 39 minutes le weekend).

Et concernant la sieste ? 4 Français sur 10 en font au moins une par semaine. 

28% des Français sont somnolents dans la journée, surtout ceux qui dorment moins de 6h ou qui ronflent. Donc, messieurs, mesdames, empêchez votre moitié(e) de ronfler, vous les aiderez à se sentir plus en forme dans la journée !

À noter : il est important de prendre en compte la taille du lit lors de son achat! Comme dit ultérieurement, privilégiez les lits de 160 ou 180 cm, vous dormirez beaucoup mieux surtout si vous êtes accompagné(e).

44% des Français possèdent un lit de 160 cm ou plus, et 47% un lit de 140 cm. Pour appuyer notre propos juste ci-dessus, sachez que les personnes qui possèdent un lit en 140 cm mettent 10 min de plus pour s’endormir…A vous de voir !

2-    Le co-sleeping entre adultes :

Nous sommes 4 sur 10 à dormir seuls toutes les nuits ou presque. Sur ces dormeurs solitaires, 49% dorment seuls au vu des circonstances (pas de conjoint, horaires incompatibles), et 33% le font par choix (confort, habitude, conjoint qui ronfle, raisons médicales).

Le sommeil est surtout perturbé par les mouvements et les ronflements. Viennent ensuite la respiration bruyante, les horaires qui diffèrent, la chaleur du corps et les allées et venues pendant la nuit. 

67% des Français affirment que le co-sleeping entre adultes ne change rien à leur sommeil. 11% seulement pensent que cela améliore leur sommeil et 22% trouvent que cela perturbe leur sommeil.

3-    Le co-sleeping avec un enfant :

12% des Français dorment avec un enfant dans leur chambre, mais seulement 17% toutes les nuits ou presque. 

Les enfants ont, dans 45% des cas, entre 2 et 5 ans et ce co-sleeping est principalement dû aux pleurs nocturnes et à la demande de l’enfant. 

Cela entraîne une perturbation du sommeil dans près d’un cas sur deux,  mais pour 25% des personnes, le co-sleeping avec un enfant facilite leur sommeil. 

4-    Le co-sleeping avec un animal domestique : 

On trouve au moins un animal domestique dans un foyer sur deux, et beaucoup qui aiment se prélasser et dormir sur notre lit !

Pour un tiers des Français ayant un animal, ce dernier est présent dans la chambre toutes les nuits ou presque. Les animaux ne sont pas bêtes, ils savent très bien où trouver un nid douillet pour leur nuit… 

La présence d’un animal dans la chambre ne change rien au sommeil pour 61% d’entre nous. Elle améliore même le sommeil pour 13% des Français. Par contre, 26% trouvent que leur sommeil est perturbé par leur compagnon à 4 pattes.

 

Au vu de cette étude, à vous de voir si votre sommeil est perturbé par l’un ou plusieurs des co-sleeping évoqués ci-dessus. La nuit idéale pour bien se reposer se fait apparemment sans moitié, sans enfant, sans minou ou toutou…mais ce serait bien dommage de ne pas profiter des siens même la nuit !

 

Si vous souhaitez accéder à l’étude complète, c’est par ici :
http://villagesommeil.org/wp-content/uploads/sites/3/2017/RESULTATS_ENQUETE_INSV_MEGN2017.pdf 
 

6 bonnes habitudes à prendre avant de se coucher

Créer un environnement propice au sommeil  Votre chambre à coucher doit être, dans la mesure du possible, un endroit dédié au sommeil et à la nuit. Pour favoriser cela : Aérez votre chambr... Lire la suite

Les 8 étapes de fabrication d’un matelas artisanal

En literie, comme dans bien d’autres domaines d’ailleurs, les matières naturelles sont de plus en plus prisées. Absentes depuis longtemps des magasins, elles sont de nouveau recherchées, notamment par... Lire la suite

Mesdames, pourquoi l'étape démaquillage avant de dormir est une nécessité absolue ?

On ne le répétera jamais assez : l’étape du démaquillage le soir est ESSENTIELLE ! Pourtant, un tiers des femmes s’endort maquillé au moins deux fois dans la semaine.* Après une dure journée ou... Lire la suite