Mon Lit Et Moi

 

Lexique A - D


ABRASION Méthode utilisée pour contrôler les enveloppes des produits garnis de plumes et de duvets, selon la norme EN ISO 12947-1/2


ACARICIDE Produit qui va tuer l’acarien. Il est nécessaire de connaître l’action immédiate et la rémanence dans le temps.


ACARIEN Arthropode, arachnide, muni de quatre paires de pattes au stade adulte et à corps globuleux. La literie est concernée généralement par les acariens microscopiques communément retrouvés dans les poussières de maison et le plus souvent incriminés dans les allergies aux poussières domestiques.


ACARISTATIQUE Produit qui permet de maintenir le niveau d’acariens à une valeur limitée sans inconvénient pour l’homme.


ACARIFUGE Produit qui, par répulsion, éloigne l’acarien.


ACETATE Fibre d’acétate de cellulose dont moins de 92%, mais au moins 74 % des groupes hydroxyles sont acétylés.


ACRYLIQUE La réaction (oxydation) de l’ammoniac sur un dérivé du pétrole (le propylène) donne un motif chimique (l’acrylonitrile) que l’on retrouve à plus de 85% dans la formule des fibres synthétiques acryliques et entre 50 et 85% dans celle des fibres synthétiques modacryliques .


AERATEUR Dispositif placé sur la plate bande du matelas, permettant le renouvellement de l’air dans le matelas.


ALESE Produit, souvent imperméable, que l’on place entre le matelas et le drap de dessous pour protéger le matelas.


ALLERGIE AU GARNISSAGE Concernant les types d’oreillers et leurs garnissages, les affirmations de certains doivent être nuancées, suite à différentes recherches.

Il est d’usage de dire que l’oreiller garni de plumes doit être délaissé au profit de l’oreiller garni de fibres synthétiques, en raison de la présence plus fréquente d’acariens dans le garnissage naturel.

Ceci n’est pas exact et une étude conduite par le Docteur Ashley Woodstock, du North-west Lung Center de l’hôpital Wythenshawe de Manchester, a constaté que les oreillers garnis de fibres synthétiques contenaient de six à huit fois plus d’allergènes que les oreillers en plumes. Une des explications serait que les percales utilisées étant tissées plus serrées pour les garnissages naturels cela diminuerait la contamination due aux allergènes qui flottent dans l’air.

Pour ce chercheur, il faut répondre négativement à un médecin qui vous dit de vous débarrasser de votre oreiller garni de plumes.

Ce qui est important, c’est l’hygiène de la chambre, c’est à dire bien aérer chaque jour, ne pas trop chauffer la chambre( température autour de 18°C), éviter un taux d’humidité élevé (70 %), éviter en venant de l’extérieur de changer de vêtements dans la chambre.

L’oreiller avec un garnissage naturel ou synthétique, doit avant tout apporter un confort pour la tête, c’est à dire un soutien des vertèbres cervicales et une bonne répartition du poids de la tête sur la plus grande surface possible, car la tête peut peser jusqu’à six kilos .


AME DU MATELAS Le terme « âme» du matelas signifie un bloc, comprenant un ou plusieurs éléments non dissociables, qui compose le cœur du matelas et assure le soutien principal du dormeur sur la totalité du matelas.


AMIANTE Les matelas destinés aux hôpitaux en Afrique du Sud, à la fin du XIXe siècle, étaient garnis d’amiante pour des raisons d’hygiène...


ANALLERGIQUE Ne provoque pas d’allergie.


ANTI-ALLERGIQUE Supprime l’allergie. C’est un médicament.


ANTI-BACTERIEN Produit qui réduit la population bactérienne après son application.


APNEE DU SOMMEIL Interruption de la respiration au cours du sommeil. Les apnées présentent un danger pour la santé d’autant plus important qu’elles sont nombreuses.


ARMURE Terme textile désignant le mode d’entrecroisement des fils.

Il existe trois armures fondamentales : la Toile, le Sergé, le Satin.


BACTERICIDE Produit qui détruit les formes végétatives de bactéries dans des conditions définies.


BACTERIOSTATIQUE Produit qui stabilise la population en bactéries et anti-bactériens par rapport aux bactéries.


BANNETTE Couchage sous forme d’alcôve que l’on trouve dans les bateaux.


BARRE DE LIT Pièce de bois placée transversalement aux longs pans, sur laquelle repose le sommier.


BARRE DE SOMMIER Pièce placée transversalement aux longs pans et recevant les ressorts.


BAVETTE Dans un matelas à ressorts, toile fixée sur le pourtour des plateaux ou de la plate bande permettant l’agrafage à la carcasse de ressorts destinés à maintenir en place l’enveloppe du matelas.


BEDTIMES Mensuel consacré à la literie. Il est publié par l’ I S P A ( International Sleep Products Association ), le syndicat américain de la literie.


BOIS Le bois est très utilisé dans la fabrication des sommiers.

Il existe deux normes de classement et de dimensions :

NF B 53-100: Bois Sciages de bois résineux et feuillus tendres- Dimensions nominales – Sections et longueurs.


NF B 53-520 : Bois Sciages de bois résineux – Classement d’aspect – Définition des choix


BONNEL C’est en 1890 que J. Bonnel a mis au point aux Usa le premier ressort en forme de sablier. C’est toujours le plus fabriqué dans le monde.


BOUCLAGE Finition par enroulage des pavillons des ressorts coniques, bi coniques ou cylindriques. C’est également l’opération qui consiste à refermer la dernière spire.


BOUDIN Fil d’acier enroulé en spirales selon un rayon et un pas constants servant à relier les rangs de ressorts lors du tissage de la carcasse. Mis au point aux USA par un mécanicien d’origine française du nom de Bouelle.


BOUFFETTE Elément fixé à l’extrémité du capiton, fait d’un amas de fils transversaux noués sur la ficelle du capiton.

BOULOCHAGE Formation de bouloches de fibres.


BOURRE Fibre de deuxième qualité, pouvant être utilisée dans le garnissage.


BOURRELET Bord roulé servant de renfort périphérique intérieur ou extérieur au matelas.


BOUTIS Couvre lit matelassé d’origine provençale. Il est en coton, garni de coton généralement.


BULTEX Marque de la société Recticel.


BUTEE Pièce rapportée pour limiter la course d’un matelas sur un sommier généralement relevable.


CADRE Renfort périphérique supérieur et (ou) inférieur de la carcasse.


CAPITON Elément servant de liaison, constitué de deux bouffettes reliées entre elles.


CARCASSE Ensemble constitué par les ressorts et les éléments les reliant entre eux.


CARDAGE Opération consistant à démêler des fibres textiles, à les redresser, à en faire disparaître les inégalités ainsi que les nœuds et à les peigner.


CAVITE Logement évidé dans une plaque de mousse.


CELLULOSE Polymère naturel entrant à des taux divers dans la composition de tous les végétaux.


C.E.N. Comité Européen de Normalisation. Il rassemble les organisations nationales de normalisation en Europe. Le CEN a plusieurs comités impliquant la literie.


CHAINE ET TRAME Le tissage consiste à entrecroiser les fils de chaîne (sens longueur) avec les fils de trame (sens largeur).


CHALIT Avant le XVIIIe siècle, le châlit désignait le bois de lit sur lequel reposait la garniture servant de matelas.


CHLOROFIBRES Ce sont des fibres synthétiques obtenues par filage d’une substance élaborée à partir du polychlorure de vinyle (PVC).


CHRONOTYPE Faculté d’une personne à être du soir ou du matin. Le chronotype se met en place très tôt dans la vie.


C M H R « Combustion Modified High Resiliency ». Désigne une mousse polyuréthanne à haute élasticité dont le comportement au feu est amélioré.


COCO Fibre provenant du fruit de la Cocos Nucifera.


COMPOSITION QUANTITATIVE DE PLUMES ET DUVETS La méthode permettant la détermination de la composition quantitative en plumes et duvets est spécifiée dans la norme européenne EN 12 121.


COTON Le coton est la matière filamenteuse (duvet soyeux) qui entoure la graine du cotonnier. La fibre de coton a la forme d’un ruban plat, à bords arrondis, vrillés sur lui-même et de 15 à 60 mm de long. Elle est jaunâtre à l’état écru.

Le mercerisage est traitement sous tension à la soude qui gonfle la fibre et rend le coton plus brillant et plus résistant.


COUCHE Le terme « Couché » est utilisé pour désigner des plumes et duvets déjà utilisés.


COUETTE Originaire du nord de l’Europe, elle s’est largement développée en France depuis 30 ans. Elle a simplifié le mode de couchage en supprimant le drap de dessus ainsi que les couvertures et les dessus de lit et autres édredons.

Elle est composée d’une enveloppe en général en coton et un garnissage, le tout étant piqué. Différents garnissages sont utilisés :

Les fibres synthétiques polyester, pleines ou creuses, siliconées ou non, sont très largement utilisées en Europe et particulièrement en France.

Les plumes et les duvets sont également très utilisés, en particulier en Allemagne, car c’est un garnissage performant. Plus un garnissage a un pourcentage de duvet élevé, meilleure est la performance. Il faut le duvet de 50 oies pour faire une couette, ce qui explique un prix supérieur aux autres types de garnissage. Le produit de très haut de gamme est le garnissage en duvet d’eider dont la légèreté et le pouvoir adiathermique sont exceptionnels comme le prix...

La laine est utilisée parfois comme produit de garnissage.

Le cachemire est utilisé occasionnellement en particulier en Allemagne.


COUETTE POUR JEUNES ENFANTS Couette destinée à couvrir l’enfant dans un couchage dont la longueur est inférieure ou égale à 1400mm. Les exigences sont spécifiées dans la norme française XP D90-217. Elle doit notamment portée une étiquette indiquant « ne convient pas aux enfants de moins de 9 mois ».


COUTIL Tissu croisé 2 à 2 à l’origine en lin, en coton et / ou en fibres synthétiques. Il sert de toile de recouvrement du matelas. Il peut être en matière tissée (imprimée et Jacquard), non tissée, tricotée (stretch). Ses caractéristiques sont mesurées en nombre de duites (voir à ce mot) et sa densité en grammes par m2.


CRIB Terme anglais désignant les petits bûchers utilisés dans les essais de comportement au feu des matelas et des sommiers tapissier suivant les exigences de la norme BS 7177 pour les marchés britanniques et irlandais.

Le crib n° 5 pèse 18 g

Le crib n° 7 pèse 144 g.


CUVETTE Bord relevé du sommier pour permettre une meilleure stabilité du matelas.


DEFORMATION PERMANENTE (PLUMES ET DUVETS) La norme européenne EN 12936 décrit la procédure pour déterminer la déformation permanente d’un garnissage en plumes et duvets après un essai de fatigue dynamique sous charge constante.

DENSITE Rapport poids / volume concernant la mousse ou le latex.

Exemple de densité courante :

Latex = 63 kg/m3

Polyuréthane = 30 kg/m3

DIVAN Sommier avec surface de couchage intégrée dont la partie inférieure comporte éventuellement des tiroirs ou un volume de rangement. Ce type de sommier est très courant en Grande-Bretagne.


DOSSERET DE TETE Elément maintenant la literie aux extrémités du cadre-sommier. Il peut ou non servir de support.


DUITES Nombre de fils de trame permettant de qualifier la densité d’un coutil.


DUNLOPILLO Marque dont le nom vient de « Dunlop-Pillow », (pillow veut dire oreiller en anglais).


DUVET Plumage formant la couche en contact avec le corps des oiseaux aquatiques, constitué en touffes de filaments légers, duveteux, se développant à partir d’un cœur de duvet pauvrement développé mais sans aucune tige de rachis ou vexille (Voir norme EN 1885).